Quelques chiffres


 21 jours dont 4 en Bolivie
 50 h de bus au Chili
 33h dans la Jeep en Bolivie
 1665 euros dépensés
 3 nuits dans un Hôtel Ibis Budget
 2 bouteilles de vin dégustées


Notre budget pour 3 semaines au Chili


Notre budget pour 3 semaines dans le Nord du Chili était de 1470 euros soit 70 euros par jour pour deux personnes. Mais pour la première fois depuis le début de notre voyage, notre portefeuille nous en a voulu. Pourtant, nous n’avons quasiment pas fait d’activités et nous nous sommes privés plus que dans d’autres pays. Nous avons dépensés 1665 euros soit environ 200 euros de plus que prévu. Mais finalement, on se dit que ça s’équilibre avec le Pérou, où nous avions dépensé moins.

Le logement est ce qui nous a coûté le plus cher. La note a tout de même été réduite grâce à quelques Airbnb peu onéreux. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, les Ibis Budget ne sont pas les plus chers. Ils étaient souvent dans les moins chers, c’est pour ça que nous avons choisi cette solution quelques fois. Nous avions l’impression de revenir en Europe pour une nuit et niveau confort, ça fait du bien.

Le côté activité est le deuxième point le plus coûteux car nous y avons compté les 4 jours en Bolivie en tout compris (hébergement, repas et visites). Mais à part ça, nous n’avons pas fait beaucoup d’activités.

Voici le détail de nos dépenses :

Nos conseils pour économiser 

Prendre des Airbnb et cuisiner parce que les restos ici, ce n’est vraiment pas donné.
Prendre des bus de nuit comme pour les autres pays. Ca fait économiser une nuit d’hôtel.


Les transports


On nous avait dit que le stop était facile au Chili alors on s’est lancé, hyper confiants. On est tombés de haut car on a eu beaucoup de mal surtout près de la frontière avec le Pérou. Le bus est finalement la solution pour laquelle nous avons opté le plus souvent. Mais il faut être préparé à y passer beaucoup, beaucoup de temps. Et c’est ça que nous n’avons pas trop apprécié d’autant plus que les prix ne sont vraiment pas donnés. Mais il est vrai que les bus au Chili, ça peut être assez luxueux.

Quelques conseils pour les transports

Prenez une voiture si vous souhaitez être libres dans vos déplacements.
Prenez votre mal en patience si vous souhaitez voyager en bus.
Ne réservez pas les billets de bus sur internet, prenez les quelques jours à l’avance dans un terminal de bus, ça revient moins cher.

Nous savions qu’au Chili nous aurions beaucoup de kilomètres à parcourir, d’Arica jusqu’à Santiago mais en réalité, nous ne nous rendions pas vraiment compte du nombre d’heures correspondant et de la fatigue engendrée. Pour éviter une fatigue trop importante, nous avons fait des arrêts dans des villes sans grand intérêt voir sans intérêt du tout. Au final, peu d’activités, peu de distraction et beaucoup trop de transports. Si vous voyagez au Chili, que ce soit dans le nord ou dans le sud, il faut vraiment prendre en compte les temps de transport.


Notre itinéraire pour 3 semaines au Chili


Nos conseils pour Arica

Prenez ce stop comme un arrêt obligatoire si vous venez du Pérou par la frontière terrestre. Depuis Arequipa, vous allez prendre un bus jusqu’à Tacna et ensuite un taxi collectif jusqu’à Arica. Il est souvent trop tard pour enchaîner sur un autre bus.

Nos conseils pour Iquique

Une journée ou deux sont suffisantes pour visiter la ville.
Visitez l’ancienne ville minière d’Humberstone (Merci énergiesvagabondes), c’est intéressant et très réaliste.

Nos conseils pour San Pedro de Atacama

Soyez conscients que les auberges de jeunesse coûtent cher et que les visites sont pour la plupart des tours organisés que vous ferez en groupe de 14 personnes. C’est pour ces deux raisons que nous avons préféré partir en excursion 4 jours en Bolivie dans le Sud Lipez.

Nos conseils pour la Bolivie : le Sud Lipez jusqu’au Salar d’Uyuni

Choisissez une agence qui a été recommandée par un certain nombre de voyageurs, vous avez plus de chance de ne pas être déçus.
Préparez vous à l’altitude, buvez beaucoup d’eau.

Nos conseils pour La Serena

Si vous y êtes à la période de migration des baleines, profitez en pour aller à Caleta Chanaral de Aceituna. C’est à 3h de route de La Serena mais si vous êtes chanceux, vous pourrez les voir.
Faites une escale à Vicuna, à 1h de bus de La Serena. C’est un village très agréable car l’atmosphère est conviviale. Vous pourrez y admirez les étoiles si vous n’y êtes pas en jour de pleine lune comme nous… et vous pourrez déguster du bon vin et goûter du pisco, l’alcool du pays.
A Vicuna, on déconseille le grand tour en vélo qui part de Pisco Elqui car c’est très long et la route est dangereuse, les voitures passent très près. Faites simplement le petit tour qui fait une boucle.
Logez à l’Hostal Michal, très convivial très bien équipé et les lits en dortoir de 4 personnes sont à 15 euros.

Nos conseils pour Santiago de Chili

Prenez un Airbnb, c’est beaucoup moins cher que les hôtels et profitez de la piscine de l’immeuble, ils en ont quasiment tous.
Baladez vous dans le quartier du Patio Bellavista et prenez un verre en terrasse.

2 pensées sur “3 semaines au Chili : nos conseils

  1. Bonjour
    Conseillez-vous ce pays pour une premier voyage seule ?
    Les excursions / treks, faut-il être accompagnés de guides ?

    Merci!
    Pauline

    1. Bonjour Pauline,
      Tu peux tout à fait le faire seul. Cela dépend encore de la partie du pays que tu souhaites visiter, le nord, le milieu, le sud ? L’excursion en Bolivie à partir de San Pedro se fait en groupe de 4 à 6 + 1 guide. Tu ne seras donc pas seule. En ce qui concerne les régions autours de Santiago sont aussi assez touristiques et il y a des guides pour la route des étoiles ou encore la région des vins. Les régions au Nord ou proche de la frontière avec le Pérou ne sont pas folles et les traversées du désert sont longues.. Mais le reste est tout à fait jouable, comme partout, ne te retrouve pas dans les quartiers isolés seules la nuit. Mais j’imagine que si tu voyages seule tu es déjà au courant 🙂

      Bon voyage !

      Bon voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *