L’itinéraire



Quelques chiffres


21 jours
3 jours de plongée
3 vols internes
5 bateaux
9 logements différents
1 coupe de cheveux


Notre budget pour 3 semaines aux Philippines


Notre budget pour 3 semaines aux Philippines était de 1000 euros soit 50 euros par jour pour 2 personnes. Le budget à été largement dépassé pour 2 raisons. Nous avons passé notre Open Water, premier niveau de plongée mais que nous ne comptons pas réellement dans le budget du pays. Deuxième raison, les vols internes nous ont coûté assez cher et on n’avait pas forcément prévu ça. Nous avons donc décidé de les compter avec le reste des billets d’avion et non dans le budget du pays. Comme certains billets d’avion nous avaient coûté moins cher, ça compense. Sans compter ces deux points, nous sommes à 900 euros de dépenses soit 100 euros de moins que le budget initial.

Notre premier poste de dépenses reste le logement, comme souvent. Mais aux Philippines plus que dans les autres pays d’Asie, on a trouvé que quelques euros changeaient tout dans le confort d’une chambre. Il est possible de trouver des chambres doubles à 7 ou 8 euros mais honnêtement, dormir dans une mini chambre sans fenêtre, humide, sans clim et sans eau chaude, c’était pas trop notre truc sur du long terme. Du coup pour 10 à 15 euros, on prenait une chambre parfois avec clim parfois sans mais avec toujours un minimum de propreté, ce qui n’évite pas la présence de cafards dans la chambre…

Le deuxieme poste de depenses c’est l’alimentation. On n’a pas mangé dans la rue aux Philippines, ça nous paraissait vraiment plus sale qu’en Thaïlande ou au Cambodge. On n’avait pas envie d’être malades et on s’est fait un peu plus plaisir. On nous avait dit qu’on serait déçus de la gastronomie des Philippines. Honnêtement, on a été plutôt étonnés. On a mangé des petits plats mijotés plutôt bons. Par contre, il ne faut pas être pressé pour manger, parfois on attendait jusqu’à 1h avant d’être servis.

Le troisième poste de dépenses ce sont les transports mais dans ce calcul on ne compte pas les vols internes, sinon ça devient évidemment notre plus grande source de dépenses. On a pris beaucoup de bateaux et de bus. Sinon les transports locaux, ce sont des tricycles. Même principe que les tuk-tuk mais à la mode Philippine. Ils ont magouillé une cariole à côté d’une moto et ils transportent jusqu’à 5 voir 6 personnes dessus. 

Voici le détail de nos dépenses :

Nos conseils pour économiser

Réserver les vols internes à l’avance même si c’est parfois compliqué d’avoir une visibilité sur le planning.
Prenez des bateaux plutôt que des avions entre les différentes îles. 
Renseignez vous sur les prix auprès de votre hôtel et négociez les tricycles ! Encore une fois, avec nos têtes de touristes, on a au moins le double du prix.
Ne prévoyez pas un programme surchargé. En 3 semaines, 3 îles, on trouve ça déjà bien car les transports aux Philippines c’est très long. Du coup, vous êtes aussi gagnant sur le prix. 


Les transports


En 3 semaines aux Philippines, nous avons passé environ 30h dans les transports, tout confondu et sans compter le temps d’attente entre chaque. Nous avons pris des avions, des bateaux, un bus, des vans, des taxis, des tricycles et en plus de ça nous avons fait 3 jours de scooter sur l’île de Siquijor. En gros chaque déplacement d’une ville à une autre ou d’une île à une autre nous prenait la journée entière à chaque fois. La première raison c’est que les différents transports ne se combinent pas forcément bien. Par exemple on a pris un deux bateaux  successivement mais le port d’arrivée n’était pas le même que le port de départ. Il faut donc prendre un tricycle entre les deux, ça prend du temps et ça coûte de l’argent. La deuxième raison c’est que les philippins sont souvent en retard. Personne n’est jamais pressé du coup un van qui doit partir à 8h peut facilement partir à 9h30. Donc tu ne prévois rien d’autre dans ta journée que le transport.

Nos conseils pour les transports

Prévoir au mieux les trajets pour éviter de perdre du temps et de l’argent. 
Prévoir un pull dans les bus et les bateaux, ils mettent toujours la clim à fond.
Être conscient que si le temps est mauvais, un bateau peut rester au port et vous ne pourrez donc pas continuer votre itinéraire comme prévu. 
Si la mer est déchaînée mais que le bateau part quand même, préparez vous à être vraiment secoué voir à avoir quelques grosses frayeurs.


Notre itinéraire pour 3 semaines aux Philippines


Nos conseils pour Puerto Princesa

Si vous y passez mais que vous hésitez à y rester, on vous conseille d’y passer une journée pour vous remettre peut être de plusieurs heures de trajet et pour découvrir la ville.
Mangez au marché local le soir sur le port. Il y a que des locaux, l’ambiance est agréable, les plats sont bons et pas chers.
Si vous êtes en manque de centre commercial où que vous avez tout simplement besoin de vous acheter quelque chose en particulier, il y a un grand centre commercial très agréable. 

Nos conseils pour Port Barton

Ne loupez surtout pas cet arrêt si vous venez à Palawan. C’est encore assez préservé du tourisme et c’est magnifique. 
N’hésitez pas à y passer plusieurs jours car les destinations suivantes sont bien moins reposantes.
Louez un kayak à la journée et vous pourrez aller sur des plages où vous serez seul. Vous pourrez aussi faire du snorkeling et voir plein de poissons, de coraux et d’étoiles de mer.
Faites une excursion en bateau à la journée même si c’est l’activité la plus touristique. Vous aurez l’occasion d’aller sur des plages et des spots de snorkeling dont vous n’avez pas accès en kayak car un peu trop loin. Vous aurez la chance de voir des tortues !
Prenez un verre et/ou un repas le soir sur la plage au coucher du soleil. Le spectacle est très beau.

Nos conseils pour El nido

Si vous n’aimez pas les usines à touristes et que vous allez ensuite à Coron, comme les paysages sont assez similaires vous pouvez vous en passer.
Si vous allez à Coron ensuite ou que vous arrivez de Coron par bateau, vous n’aurez à priori pas trop de choix que de passer une nuit à El Nido.
Mangez au Bulalo, un peu excentré mais un très bon restaurant qui sert des plats locaux contrairement à ceux du centre qui font de la cuisine européenne ou américaine. 
Les prix des chambres grimpent très vite, nous avons trouvé un hôtel milieu de gamme l’hôtel Zaniya’s Pension un peu cher mais que nous recommandons quand même car nous n’avons pas trouvé mieux pour un prix raisonnable. 

Nos conseils pour Coron

Faites une des excursions en bateau, vous avez du choix et on ne saurait quel tour vous conseiller plutôt qu’un autre. Les paysages sont beaux mais nous avons été déçus par la quantité de touristes sur place, qui dénature vraiment les lieux. 
Mangez au Lolo Nonoy’s, un restaurant typique avec une ambiance vraiment locale. Par contre soyez prêt à patienter car la nourriture est préparée à la demande et il y a beaucoup de monde. Parfois 1h d’attente. 
Gravissez les marches jusqu’au mont Tapyas un peu avant le coucher du soleil pour avoir une vue sur les îles environnantes.

Nos conseils pour Siquijor

Logez à l’hôtel One Sunset View dans le quartier de San Juan. La chambre double avec clim est à 15 euros. En plus, il y a une piscine et le petit déjeuner est inclus.
Louez un scooter pour 2-3 jours et baladez vous dans les environs. Perdez vous dans les chemins. La route principale est en parfait état. Les routes intérieures sont en train d’être refaites. 
Faites un tour à la cascade Cambugahay. Vous pourrez vous baigner car c’est aménagé. Si vous avez envie, vous pouvez même faire des sauts depuis des plate-formes avec des cordes.
Si vous êtes vraiment casse coup, vous pourrez faire des sauts encore plus impressionnants à la cascade Lugnason.
Faites vous plaisir pour quelques centimes dans les pâtisseries locales. Pour 50 centimes vous avez 6 pâtisseries. Si vous connaissez l’heure de fabrication, vous aurez la chance de les manger encore chaudes. 

Nos conseils pour Manille

N’y restez pas longtemps ou même pas du tout. Nous avons vu uniquement la misère dans cette ville et on a eu vraiment mal au coeur.
On conseille notre hôtel, le Red Planet, un peu haut de gamme mais on a préféré jouer la sécurité.

Nos Articles sur les Philippines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *